Le dommage corporel de la victime directe

Le dommage corporel peut être défini comme étant une atteinte à l’intégrité physique de la personne ; ce sont donc les blessures, les cicatrices, les souffrances physiques endurées, la perte d’autonomie, etc.). Comment est-il défini ?
Comment est-il évalué ?
Quels sont les différents préjudices pouvant être indemnisés ?
Qu’est-ce que le barème de capitalisation ?

Coût d’acquisition d’un logement adapté au handicap de la victime

Lorsque le handicap de la victime d’un accident de la circulation impose des aménagements tels qu’ils sont incompatibles avec le caractère provisoire d’une location, la victime peut prétendre percevoir en réparation de son préjudice corporel une indemnité correspondant au coût d’acquisition d’un logement adapté.

Retour en haut