Sauf clause contraire, seul l’acquéreur de l’immeuble peut agir en paiement des indemnités d’assurance contre l’assureur dommage-ouvrage même si le sinistre a été déclaré avant la vente.