L’adaptation du logement des proches de la victime à son handicap est un préjudice indemnisable

Juil 3, 2020 Préjudice corporel

A la suite d’un accident du travail dans la survenance duquel la faute inexcusable de l’employeur est retenue, un salarié devient paraplégique. Dans le cadre de la réparation de son préjudice corporel, il est indemnisé à hauteur des frais nécessaires à l’adaptation de son logement à son handicap.

Parallèlement à cette indemnisation, son frère et ses parents demandent la réparation du préjudice économique résultant pour eux de devoir également aménager leur logement pour recevoir la victime à leurs domiciles respectifs (adaptation d’une chambre en rez-de-chaussée pour le frère et réalisation d’une rampe d’accès à leur maison pour les parents).

La Cour de cassation juge que c’est dans le cadre de son pouvoir souverain d’appréciation que la Cour d’appel de GRENOBLE a inclus le coût des travaux dans les préjudices économiques subis par le frère et les parents du salarié victime.

Cass. civ. 2ème, 5 octobre 2017, n° 16-22353

Jean-Marin LEROUX-QUETEL

ParJean-Marin LEROUX-QUETEL

Avocat associé, Docteur en droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *